dingo!

vendredi, juillet 25, 2003

Encore un mur de la honte

Après les colonies,
les avant-postes,
les routes de contournement,
les confiscations,
le bouclage,
l'encerclement,
le chômage
et le couvre-feu,

maintenant ce problème
supplémentaire
qui tombe sur la tête
de milliers d'habitants
vivant encore
encore vivants
dans le secteur du mur

et qui,
une fois encore,
se retrouvent victimes
bien qu'aucune faute
ne leur incombe
enfin si
puisqu'on estime
bon
de les isoler
avec la peur
qui va avec.


Pour les uns,
le mur c'est un idéal,
pour les autres,
une menace existentielle.

C'est une solution magique
à la violence des actes terroristes
L'ultime barrière
qui effacera
l'Autre
qui rejetera sa peur
la-bas
qui cachera la misère
qui justifiera
l'appropriation
par la force
d'un morceau de terre

Un mur c'est une crainte profonde.

Une fois encore,
des humains ne se comprennent pas,
deux nations ne saisissent pas
la signification de leur crainte respective

La première étape
du projet
est déjà un effroi
avec
180.000 hectares
50 puits
15 villages
200.000 personnes
coincées
bloquées
expropriées
déplacées

Dans ces conflits
où chaque communauté
connait tant de souffrance
il est toujours
difficile de parler
de l'exterieur
on est vite
accusé d'être
pour l'un
ou l'autre
comme s'il fallait
toujours
que le monde
soit pile
ou face
blanc
ou noir

On connait
la finalité
de tous les murs
qui ont été érigés
pour séparer
les hommes

Celui-ci
n'échappera pas
à cette règle

Pour agir
contre
cette honte
je vous suggère
de signer la pétition en-ligne
CONTRE la construction de ce mur


Plus d'info sur le mur

mardi, juillet 22, 2003

Franco de porc

Fin de la semaine
au week-end prolongé
par une fête nationale
de boules bleues et rouges
j'ai poussé
mon champignon
jusque dans les vertes
forêts spadoises
pour un festival
encaissé dans une petite ville
pétillante

les francofolies
hymne aux poètes
en herbe
aux (en)chanteurs
de variète-mélo
aux karaokistes
version chanson française
"toute la muzzziiiikeeeuhjèèmme
ellllleuuuh vient de lààààà".

J'y ai vu quelques belles prestations
d'artistes au renom déjà assuré
et d'autres assez piètres
n'en déplaise à
la Communauté Française de Belgique
qui subsidie
l'un ou l'autre fanfaron
depuis tant d'années
allez Jeff B
non Jef t'es pas tout seul
mais arrête de pleurer
comme ça devant tout le monde
parce qu'une demi-vieille
parce qu'une fausse blonde
devrait te laisser tomber

La chose qui m'a réellement choqué
c'est l'invasion du marketing
pire
la prise de contrôle du marketing

Je me disais encore en arrivant
que ce qui était bien ici
c'était d'être en ville
pas dans un champs
ou un enclos
encerclé des roulottes baraques à frittes
et pisse-pots
comme dans un far-west improvisé
où les garçons vachers
ont encerclé le troupeau
rassemblé pour le grand voyage
direction l'abattoir

le grand cirque de la consommation
à outrance
comme les groupes formattés
qui se défilent sur les podiums
plus de scènes
trop de groupes
encore plus de genres
trop de starlettes
et plus assez de paillettes
perdu le glamour
disparu le mystère
et l'aura
où es-tu Laura Palmer?

tout est dans la frénésie
dans la petite mort
facile prends et jettes
demain tu auras tout oublié

je me disais
tant mieux
ici
à Spa
la ville des bulles
fini les hordes
d'adolescents boutonneux
déguisés en noir et clous
formattés comme leurs groupes

mais c'était perdu d'avance
en fait pire qu'ailleurs
ici monsieur
on attire tous les publics
les jeunes
comme les vieux
et même les plus vieux

à croire que c'est pour mieux
leur vendre tout
et n'importe quoi
tout pourvu
qu'il n'y ait pas de rapport
avec la culture

de la réduction de 30%
sur le pop-corn
de ma prochaine place de cinéma
à la top mega nouvelle voiture
ou deux bières offertes
dans mon prochain pack
j'en passe

il ne manquait
qu'un sac vomitif
devant tant d'efforts
pour me faire vivre
une expérience inoubliable

faudrait relire
"no logo" de Naomi Klein
qui démontrait
l'invasion du sponsor
et sa prise de contrôle

Ici sur la scène principale
les 2 murs de publicités
qui cadraient le show
offraient deux fois
plus d'espace à la publicité
qu'au spectacle

la démonstration de naomi est faite

pour quel bénéfice
puisque le cout du billet
ne change en rien
d'un concert classique

mercredi, juillet 16, 2003

LE COUT DU BILLET RETOUR

Si d'aventures
vous trainez vos guêtres
sur les côtes turques
où même plus à l'intérieur
abstenez-vous
de ramasser
pierres antiques
fossiles marins

même les échoppes
qui se choppent
les touristes
leur refilent
une crasse
pire
que la tourista

la fièvre commence
à l'aéroport
acusation
excitation
arrestation
aller à la case prison
sans passer par la maison
payer avocat
payer gardiens
payer tribunal
perdre la boule

emmenez
avec vous
plus de 10
mille euros

c'est le prix
de votre billet
retour

découvrez
l'aventure
midnight express
qui est arrivée

à plus d'une centaine
de touristes européens

mardi, juillet 15, 2003

COMBYE BYE SEGUNDO



C'est l'histoire de
"Compay Primero et Compay Segundo"
d'un duo cubain
Los Compadres
du premier
personne ne s'en souvient
le deuxième
vient de nous donner
une formidable leçon de vie
en croyant
plus fort que tout
à une carrière
qui redémarrerait,
après être restée sur
quarante ans de souffrance
un peu comme Henri
le salvateur sauvé
sur ses quatres vins
le sauveur de pépites
chroonées

Compay Segundo
redémarée haute
il en a profité
pour lacher les amarres
plus que de raison
à plus de 90 ans
il montait sur scène
et s'enfilait
comme un seul homme
encore son litre de rhum
et des havanes comme
des barreaux de barnum
trop peut-être
pour ses reins
qui l'ont laché
à la Havanne.

Patron, tournée générale
c'est Compay qui régale

Chapeau bas!

mercredi, juillet 09, 2003

GUU

Amoureux du design
apprenez
un nouveau mot
GUU
prononcez
GUuuuu

le design Norvégien
a un site web
qui regorge
de merveilles

comme par exemple
ces images de
arild danielsen
qui lui aussi
dispose de son site
GuuUuu

allez-y
répétez

GuuUUuuuuuu !!!

voilà c'est bien.

Vade retro Téléphone

Le petit matin qui suit le grand soir
Le lendemain de la premiere nuit
Quand le jour a remplacé le noir
Les couples s'éloignent dans les lits

Adam et Eve remettent leurs costumes
"On s'appelle" comme le veut la coutume
Des amants qui se quittent bons amis
Mais je sais que la louve est dans la bergerie

Faut pas qu'j'l'appelle, pas qu'j'l'appelle,
Attendre encore quelques jours
Faut pas qu'j'l'appelle, pas qu'j'l'appelle,
Pas encore c'est trop court

Le combiné dans les mains j'hésite et je raccroche
Pas pressé de passer pour celui qui s'accroche
Fébrile et collant ça donne pas vraiment envie
Lointain et distant, j'sais pas pourquoi, mais c'est sexy

Même si je ne pense qu'a elle, si je rêve de la revoir
Vade retro téléphone elle ne doit pas le savoir
Nos meilleurs techniciens se sont penchés sur la formule
C'est 3 jours au moins le résultat de leurs calculs

Faut pas qu'j'l'appelle, pas qu'j'l'appelle,
Attendre encore quelques jours
Faut pas qu'j'l'appelle, pas qu'j'l'appelle,
Pas encore c'est trop court

Hier sur mon épaule, ta tête a l'abandon
Des meches de cheveux collés par la sueur sur ton front
?a me faisait des crampes et des fourmis dans le bras
J'aurais tout supporté pour te garder pres de moi

Les amants le soir s'déshabillent en s'embrassant
Le matin c'est rare qu'ils se rhabillent mutuellement
Comment savoir si j'ai le droit de t'appeler
Si tu penses a moi, si j'vais pas déranger

Faut pas qu'j'l'appelle, pas qu'j'l'appelle,
Attendre encore quelques jours
Faut pas qu'j'l'appelle, pas qu'j'l'appelle,
Pas encore c'est trop court

C'est bon c'est décidé : je t'appelle demain
Pour t'inviter a une expo genre art contemporain
N'importe quoi j'men fous mais un truc qui fait bien
Et que j'fais jamais, mais ça t'en sais rien

Et si tu le veux, si tu le veux bien
Peut-être qu'un de ces jours, un de ces 4 matins
Tu m'avoueras un peu gênée que t'osais pas m'appeler
Je me vois rigoler, c'est ridicule quelle drôle d'idée !

Faut pas qu'j'l'appelle, pas qu'j'l'appelle,
Attendre encore quelques jours
Faut pas qu'j'l'appelle, pas qu'j'l'appelle,
Pas encore c'est trop court
Vade rétro téléphone
3 jours minimum.

Ecouter la chanson de Benebar

2003 à 1990 = - 54

D'après le PNUD
54 pays
se sont appauvris
depuis
1990

soit
des millions de gens
en plus
qui souffrent la faim
l'accès aux soins de santé
à une éducation de base

Pour 20 pays
sub-sahariens
il faudra
attendre

2047
pour éliminer
l'extrême
pauvreté

2165
pour réduire
la mortalité
infantile

autant dire
autant rire
jaune

avez-vous
déjà perdu
un enfant?

pour chaque vache
que vous voyez
dans un pré vert
d'europe
3 dollars
sont dépensés
chaque jour
en subventions

40%
des africains
vivent
avec moins
de 1 dollar
par jour


mettons-nous
notre énergie?

MC Jean GAB'1

un enfoiré de première
un vieux de l'ancienne
il a sorti
son gueulophone
et il ose
comme l'école de la rue
frapper fort
décocher le premier
il tape des coups
dans la fourmilière
tapis
comme le tamanoir
il se délecte
des fourmis dans les jambes
qui sortent par milliers
il sort sa langue
délie quelques formules
assassines
n'épargne personne
épanche sa haine
avec un certain style
un penchant pour le stylo
il a choisi son pseudo
par accident
un choc frontal sans doute
pour les personnages
créés par les jeux de mots
d'Audiard Michel
sacré lascar ce vieux lard-là
MC Jean Gab'1
c'est pas de la guimauve
il mord
arrache
déchire tout
ce cirque
ces vrais faux-durs
qui se la jouent
en lachant
du hard-core par là
du gangster par ci
ci-git la course aux pépèttes
aux pépites et aux pépées
les grosses et les jolies
les jantes et les chromes
c'est pas de la romance
c'est pas de la détente
du dimanche du matin
c'est pas du sport
non plus
il veut juste
du steack
du peck
le mec
il veut
sa place
son reflet dans la glace
ouaip il n'a pas de site wouaib
juste des interviews


mardi, juillet 08, 2003

VOLUPTAS NECANDI

Je vous ai fatigué
les paupières
avec mes invectives
il y a quelques mois déjà
quand la horde des tous-puissants
abattait ses chevaux
d'acier et de feu
pour assouvir
un plaisir de détruire
brandi par des marionnettes
méprisables
se drapant des oripeaux
des héros de notre époque
pourtant
l'histoire se rira d'eux
ces fossoyeurs de civilités
mais qui se soucie
aussi de l'histoire
on se le demande

Valerio Evangelisti nous fait
dans le monde diplomatique
un paralèlle entre un livre
chéri dans les phantasmes
de l'extrême droite
Les Réprouvés d'Ernst von Salomon
qui raconte
la façon noire
obsessionnelle
puissante
le plaisir de tuer
des armadas
qui n'ont
d'autre référence idéale
qu'elles même
d'autre but
que d'éliminer
un nouvel enemi
en avançant
vers leur propre destruction

A défaut
il leur suffit
d'en créer des nouveaux
pour justifier
l'inexorable marche
en avant


Saisissant
comme la viande
sur le grill du bbcue

« La mitrailleuse tremblait
entre mes genoux,
comme un animal.
Les Estoniens,
sur le pont,
dégringolaient,
chutaient,
éclaboussaient,
pataugeaient dans l'eau.
Les groupes embrouillés,
compacts,
s'ouvraient,
se recomposaient,
étaient harcelés derrière eux.

Oui,
ils devaient passer,
tous devaient passer.

Ma mitrailleuse crachait du feu
et l'eau bouillait
dans le manchon.

Je sentais
presque à travers
le frémissement métallique
de l'arme
le feu
s'enfoncer
dans les chauds corps
vivants des hommes.

Impulsion satanique,
n'étais-je
qu'une seule chose
avec mon arme ?

N'étais-je
peut-être même
qu'une machine,
froide
et métallique ?

mardi, juillet 01, 2003

All Word No Play

Who wants to play a game? /
Game Boy /
Boy George /
George Bush /
Bush pie /
Pie plate /
Plate Tectonics /
Catch my continental drift /
Driftin' /
Inward /
Word play /
Play time /
Stop quick /
Quick pick /
Pixie stick /
Stick shift /
Shifty eye /
Imus in the Morning /
Mourning the death /
Death Metal /
Medal award /
Award winning /
Winning vote /
Vote for the lesser /
Service myself /
Self-sufficient /
Sufficient funding /
Dingoes eating my baby /
Bees Wax /
Wax on Wax off /
Awful /
Lawful /
Falafel wraps /
Raps off beat /
Beat poet /
Poet Lauriet /
"It doesn't look like an ice sculpture, or…" /
Orbit /
Bit the culture /
Culture clash /
Clash of the Titans /
Insecure /
Cure for cancer /
Sir, yes, sir /
Serbian attack /
Tactful /
Full of shit /
Shitzu /
Super hoe /
Hoe Hoppin' /
Hop in the van…sure /
Sherbert /
Burt and Ernie /
Knee pad /
Pad lock /
Lochness Monster /
Stir the Madness in a Cup /
Couple /
Pull your weight /
Wait on her /
Herpes /
Peas porridge in a pot /
Pot luck /
Luck of the draw /
Draw bridge /
Bridge the gap /
Gap teeth /
Teeth marks /
Marxist /
Sister Act II /
Too much love /
Love handles /
Love handles itself /
It's selfish /
Fish and chips /
Chips paint /
Paint brush /
Brush with death /
Death Wish /
Wish upon a star /
Star struck /
Struck gold /
Gold plate /
Plate Tectonics /
Catch my continental drift /
Drift inward /
Word Play /
The Non-Prophets /
Cuz some emcees are all word and no play /
Some rappers are all DAT and no DeeJay /

Chorus

Verse Two:

This is Sage Francis /
Francisco /
Co-Dependent relationship /
Ship wreck /
Recollect /
Electoral vote /
Vote me into Senate /
Knit picky Joe Beats /
Joe beats off to Asian porn /
Pawn Shop /
Shop of Horrors /
Horoscope /
Scope the premises for records /
Kids incorporated /
Rated X /
Extremely dope /
Dope smoking /
King Tuttenkhamen /
Common practice /
Disaholic #1 /
Won the battle, lost the war graffiti bombin' /
In the event of an emergency /
Seek helping hands /
Han Solo /
Low profile /
File for divorce /
Divorce court /
Caught cheating on your progress report /
Port Authority /
Delightful /
Philander /
Reliable /
Bologna /
Neanderthal pandering whore /
Hormones make whores moan /
Mona Lisa /
Lease a car /
Car phone /
Phonograph /
Graphic language /
Language Arts /
Arts festival /
Voluptuous tone /
Tone Loc /
Location /
Shin guard /
Guard your Grill /
Grill piece /
Peace pipe /
Pipe line /
Line backer /
Back 'er up /
Uptown baby baby baby baby, uh! /
Another one bites the dust /
Dust mite /
Might an emcee want to bust a mic? /
Michael Jackson /
Son of Sam /
Samson /
Samsonite /
Night of the Living Bassheads /
Head south for the summer /
Somersault and fall /
Into your Winter Wonderland /
Where bed springs sing this song… /
Cuz some emcees are all word and no play /
Some rappers are all DAT and no DeeJay /
DeJay Perseus…break it down like THIS! /

Chorus

Verse Three:

We are the Non-Prophets /
Fitzgerald Ford /
Four door /
Door prize /
Prize winning ticket /
Ticket stub /
Stub my toe /
Tow truck /
Truck Turner /
Turn her off /
Off base /
Basic /
Sick of drug-free /
Free Mumia /
Ya' gotta' pick your battle /
Battle cry /
Cry Baby /
Baby Huey /
Huey Lewis and the News /
News at 9 /
1980 /
87 was the year I saw the Run's House Tour /
Tore your green card apart /
A Part Time Sucka with no job /
Job-core /
Correlate /
Late pass /
Pass me by /
Bypass /
Pass the time /
Time passes slow /
"Slow Down…you little hooker" /
Hooker T. Washington /
Tinted window /
Doberman Pincer /
Pinch 'er ass /
Assets /
Sets the mood /
Moodswing /
Swing Low Sweet Chariot /
Chariot of fire /
Fire water /
Water log /
Log Cabin /
Cabin Fever /
Throw ninja Stars of David /
David Letterman /
Let 'em inside from the snow /
Snow cone /
Coney Island /
Lyndon Johnson /
Sinbad /
Bad dog, no! /
No play and all word /
My flows spray awkward moments into the airwaves. They're altered /
Altered Beast /
Beastiality /
Decreased /
Creased Lee jean /
Gene pool /
Pool hall /
Hallmark /
Mark of the beast /
Beastie Boy /
Boy-loving priest /
Priesthood /
Hood rat /
Rat bastid /
Did you know heaps of hoe freaks /
Peck the wood so much they're left with broke beaks? /
I chuck the bird so far they're left dangling from phone lines like old sneaks /
So don't sleep on what your soul seeks. It's Sage and Joe beats

Cuz some emcees are all "word."

(Game Over)

AUTHOR: Sage Francis

Powered by Blogger

Lafraise.com, éditeur de bien jolis T-shirts.