dingo!

jeudi, mars 17, 2005

La réponse de MisterMong est moins longue - cyclomaaaaaan dans le monde des cycliste urbains - wi mesdames rien que ça

alors je dirais en vrac que :

diable c'est pas folichon ce qu'on nous annonce comme avenir en développement etc.. mais faudrait peut-être d'abord savoir pourquoi Ecolo a perdu ses portefeuilles, ses votes etc ... si d'ailleurs c'est possible de le savoir

tout le monde est forcément piéton un jour une heure 15 minutes dans son humble vie tout piéton est forcément un cycliste en devenir

et tout cycliste est un super piéton au sens où cette machine formidable lui donne des super pouvoirs - comme les super héros dans les comic's américains - il force même à devoir repenser le code de la route, réinvente un espace hybride de voirie, a des nouveaux droits et de nouveaux devoirs etc ;.. la liste est longue

et tout automobiliste est un piéton - à moins que sa voiture vienne carrément le chercher dans son salon

or tout piéton n'est pas forcément automobiliste et c'est tant mieux parce que cet outil magique (4 roues un moteur et sa carcasse) a le malin défaut de vous transformer en animal méchant - je parie ma petite reine que le Dalaï Lama, coincé entre un bus et un tram, devient méchant derrière son volant de voiture ;o même lui ... imaginez donc le pékin moyen

donc donc ce serait de conclure que ce qu'il y a de plus difficle à changer c'est bien les mentalités et les pratiques qui vont de paire

mais voyez comme il est déjà difficile de changer le moteur et sa carburation ... on parle d'hybride électricité-fossile mais bon quoi ici maintenant on fait qu'en parler ? combat pot de terre contre pot de fer ? les géants oligopolistiques du pétrole sont-ils trop grands ? géant t'es trop grand !

faut faire son affaire à la voiture ... au sens d'une redéfinition de son statut avec les problèmes de maintenant - c'est pas parce que on va moins polluer qu'il y aura moins d'embouteillage ou difficulté de parking par exemple

c'était du vrac
c'était du cyclomaaaaaaaaaan
àbientôt sur la piste
votre Sans Voiture Fixe favori

D'abord il ya ceci qui est un peu long mais si on avait le temps on serait pas forcer de le prendre

La mobilité douce en Wallonie est aussi une question de mentalité
Carte blanche dans le Soir du mercredi 16 mars
Luc Leens
Nine Muret
Cyclistes et piétons, experts en mobilité douce

Les enfants de Wallonie sont-ils condamnés à découvrir leur région depuis la banquette arrière de la voiture de leurs parents-taxis? Les personnes handicapées doivent-elles rentrer sagement chez leur télévision? La Wallonie préférera-t-elle la construction de la liaison autoroutière Cerexhe-Heuseux-Beaufays à l'aménagement de 1500 kilomètres de pistes cyclables ou de 8 000 kilomètres de trottoirs accessibles aux handicapés? Pour l’instant, la réponse à toutes ces questions reste malheureusement… oui!

Pourtant, ce ne sont pas les déclarations de bonnes intentions qui ont manqué ces derniers temps: une mobilité plus durable, plus efficace, plus équitable et plus humaine! Vive le vélo et priorité à l’enfant, à la famille, aux personnes handicapées! Priorité à la santé, au développement durable! Priorité aux priorités!

Anciens responsables de la mobilité douce au sein du cabinet du ministre wallon de la mobilité de 1999 à 2004, nous pensions qu’avec de tels slogans, les modestes efforts entrepris en faveur des piétons, des cyclistes et des handicapés, seraient poursuivis et, pourquoi pas, amplifiés.

Nous avons dû rapidement déchanter. Première déception: le "ministre de la mobilité" est (re)devenu un simple "ministre des transports". Deuxième déconvenue: le Contrat d’avenir pour la Wallonie a pratiquement "oublié" toutes les mesures concrètes de promotion de la marche à pied et du vélo prévues dans la déclaration gouvernementale wallonne rédigée quelques mois plus tôt.

La confirmation définitive nous est parvenue en ce début d’année. La Région wallonne a fait savoir aux associations de défense et de promotion de la marche à pied et du vélo que leurs subventions seraient sensiblement réduites. La déclaration gouvernementale disait pourtant: "la réhabilitation des modes de déplacement doux doit être une priorité."

Ces coupes sombres touchent notamment Pro Vélo et les cyclistes quotidiens du GRACQ qui animent le réseau des maisons des cyclistes et leurs services de location de vélo, organisent des vélo-écoles pour adultes et enfants, des rangs à vélo pour écoliers, conseillent les autorités en matière d'aménagements cyclables, et organise la formation « brevet du cycliste » dans les écoles fondamentales.

Ces deux associations viennent de se voir notifier une baisse de 25 % de leurs subventions. Grand prince, les autorités régionales leur laissent le choix des actions, des services… et des emplois qu'ils devront supprimer. C'est dire l'importance qu'elles attachent au travail de ces associations… et à la déclaration gouvernementale qui disait notamment: "généralisation du brevet vélo".

Il est vrai que le « vélo-loisir » continue à être « tendance » et les autorités régionales annoncent quelques aménagements supplémentaires de Ravel ou autres Voies vertes pour confiner le vélo dans son image de « loisir-santé » !

Mais, en affaiblissant les associations de défense des piétons et des cyclistes, les autorités politiques oublient surtout un élément capital pour le développement durable de la mobilité douce: le changement de mentalité

Une autre culture du partage de l’espace public entre tous les usagers: voilà ce qu’il faut absolument développer dans notre région tant au niveau des autorités publiques que des citoyens. On a peine à imaginer les obstacles auxquels se heurte invariablement le moindre projet de bordure abaissée, de piste cyclable, de parking pour vélo ou d’aménagement de zone 30. Ces obstacles sont un magma inerte, dense et résistant où l’on trouve à la fois une profonde incompréhension des besoins des piétons et des cyclistes, une grande méconnaissance des techniques d’aménagement de la voirie pour ces moyens de déplacement, et une condescendance, voire un mépris appuyé à l’égard des usagers dits faibles.


Au moment de procéder aux choix financiers, les personnes handicapées sont renvoyées devant leur poste de télévision, les écoliers dans la voiture de leur papa-maman et les cyclistes sur le Ravel. Ainsi, la Région wallonne trouve le moyen de rogner quelques dizaines de milliers d’euros à des associations qui devaient l’aider à la "généralisation du brevet vélo", inscrite dans son programme gouvernemental. Et, dans le même temps, elle s’apprête à dépenser 200 millions d’euros pour l’autoroute Cerexhe-Heuseux-Beaufays qui est évidemment "vitale" pour l’avenir de la région.

Certains continuent à croire que le sort de la Wallonie tient au nombre de kilomètres d’autoroute qu’elle va construire. Comprendront-ils un jour que le seul enjeu vital pour son avenir est le changement des mentalités… en matière de mobilité (douce) comme dans les autres domaines?

mardi, mars 15, 2005

Un Vote pour la Constitution Européenne ?

Comme le remarquent plusieurs personnes pour des raisons différentes, l'histoire autour du vote pour ou contre la constitution européenne, mérite quelques réflexions ou commentaires.

Grosse Fatigue le remarque justement : nous n'avons qu'un seule option. Aucune alternative. Seule l'option du OUI est autorisée. Qu'est-ce qui est donc démocratique quand on impose une seule solution?

Quand je lis ce qui est rapporté sur les patentes  softwares   européennes, je me demande par où fiche le camp de la démocratie. Où est le bon sens et comment est protégé l'intérêt des européens?

Quand j'entends, à l'occasion des commémorations des terribles attentats madrilènes, les différents discours sur le terrorisme et les entorses que certains pays démocratiques pratiquent aux droits de l'homme (Angleterre & USA); je me demande encore où fiche le camp de la démocratie.

Qu'on ne méprenne pas tous mes propos, je suis un européen convaincu. L'idée de sa construction et des innovations qui pourraient y naitre me motive particulièrement. Seulement la façon dont les choses se passent me laissent pantois (PAN Toi! t'es mort!). Pas vous?

Par où passent les forces de la vie? Il n'y a dans ces discours et décisions; toujours la meme voix qui résonne : celle qui tonne du coté de la destruction, des restrictions, des entraves, ... Je veux autre chose!

lundi, mars 14, 2005

Shame for Kraft Foods and the Milka brand

L'histoire d'un nom de domaine récupéré par la force d'un procès: une honte pour cette multinationale.

Kraft Foods décide de s'approprier, pour vanter les mérites de son chocolat, une adresse qu'elle tente de racheter l'adresse à Milka Budimir. Elle refuse. Ce site est un cadeau auquel elle tient et ne voit aucune raison de le céder.
Devant les refus répétés de la couturière, Kraft Foods l'assigne en justice fin 2004. Le géant américain estime subir un préjudice, économique et d'image, parce qu'une petite couturière de la Drôme exploite le nom de domaine milka.fr


A relier avec l'histoire sur les brevets européens ... brrrrrr on peut avoir froid, pour ce que ces multinationales nous réservent! Sans tomber dans le cliché, ces attitudes sont décevantes et témoignent une fois de plus de la loi du genre, celle du far-west, celle du plus fort. La honte, la honte, la honte .... peu importe le rendu du tribunal.

Update : Pour ceux qui pourraient l'ignorer: l'attribution d'un DNS (Service de Nom de Domaine) suit quelques règles. Un peu comme dans la conquête de l'ouest, la première règle est : premier arrivé; premier servi. En France, comme maintenant presque partout en Europe, le nom souhaité doit pouvoir être déposé ou faire partie d'une raison sociale (le nom de votre entreprise déposé avec vos statuts de création d'entreprise). Dans cette histoire, toutes ces règles étaient respectées.

Ce que je trouve affligeant, c'est l'ignorance crasse dont font preuve une grande majorité des annonceurs et markeeters traditionnels dans leur rapport à l'internet. Ils ont toutes les peines du monde à comprendre le fonctionnement du monde en ligne. Ils arrivent avec 3 guerres de retard, et s'imaginent qu'avec la force de leurs moyens financiers; ils vont pouvoir s'imposer pour obtenir ce qu'il leur est dû !!!!

Pour plus d'information je vous suggère de lire Milka Budimir (pendant que son site initial est encore à l'adresse qu'il ne devrait pas quitter). L'historique, les propos des uns et des autres y sont reprit. Parlez-en sur vos blogs, Kraft Food sera heureux de l'effet bénéfique obtenu pour sa marque ... quand je disais qu'ils ont 3 guerres de retard.

excitation musixale

Une petite visite chez Franz. Ok c'est rien de très nouveau mais c'est tellement efficace; pile au milieu de la cible, du genre le cocktail bien dosé, un peu de sucre, un peu d'alcool, un peu d'acidité, ... pas neutralisé, juste jouissif comme il se doit !!!! Hummmm à fond les manettes et tant pis pour mes accouphènes.

Qu'allez-vous faire du passé ?

Un flash-back sur une entrée de Grosse Fatigue :

Surprise. Silence. Que des zéros et des heins ? Les retrouvailles hasardeuses avec de l'enfouis imprimé, ce n'est pas en défragmentant un disque dur saturé qu'on les fait. L'encre de vos imprimantes ne tiendra pas la route, et si Leica™ se meurt d'être trop cher, votre passé du moment l'accompagne. Où seront vos anciens amis ? A consommer de l'immédiat, on éjacule* précocement, j'en ai bien peur. Déjà que le désir ne perd plus son temps à attendre, voilà que les souvenirs s'en vont en fumée. Et ajoutez-y l'accélération des carrières, les mutations géographiques, et l'etcaetera qui nous colle à la peau.

Et de nos blogs qu'en restera-t'il? De toutes ces conneries déversées bytes par bytes, hein?

Bientôt le soleil ...

Non je ne suis pas voyant, ni encore prophète pas moins gourou ... Juste pour vous annoncer du nouveau dans quelques temps. L'ouverture d'un nouveau blog dédié à mes marottes professionnelles. Promit plus d'embêtements sur mongoslam.

Vous n'aurez ici rien que du voyeurisme, du gore, du sanglant. De quoi faire mousser les uns et râler les autres. De blog épicé comme il se doit. Des résumés de la vie bruxelloise, celle à laquelle je peux participer, vernissages d'exposition au gros rouge qui tache acide comme le vitriol des ragots sur ces mondanités un peu surfaites. Soirées d'anniversaire arrosées au petit lait (laid), où le bombre de conneries déversées est proportionnel aux nombres de bouteilles enfilées par la masse de fétards fatigués de leur vie au boulot.

Si si si, je sais que je me débrouille pas mal dans le genre ... du ragôt mondain. Mais oui ma petite dame, on ne se refait pas tout à fait même à coup de chirurgie esthétique. C'est bien là le drame de ses dames, une fois qu'on commence (le ragot ou la chirurgie esthétique); difficile de s'arrêter. Ce n'est pas Palm qui me contredira, ni Mister Mong; malgré nos différences, ces choses là nous font sourire voir même rire aux éclats plus souvent qu'on ne le croirait.

En plus dès que Palm aura acquit son nouveau scan (tu te dépêches stp?) ses talents porno-phono-photo-graphiques apporteront une autre dimension à mongoslam. Histoire de vous donner envie ou au contraire de nous traiter à juste titre d'une insulte ou l'autre. Y'a pas de prétention, c'est du sincère, tu le penses, tu le racontes. Hop!

Donc pour l'annonce du ciel bleu, plus qu'un nouveau blog; je vous présenterai une variante blog de l'annuaire en ligne. Quoi? un quoi? Un annuaire d'hyperliens version blog si vous préférez. Les blogs sont déjà des recueils d'hyperliens insérés dans des histoires plus ou moins drôles. Ici ce n'est pas la même chose. Mais pas loin. Un moyen de pouvoir partager et évaluer des hyperliens par la formule du blog. "Les hyperliens sont des conversations" une variante d'un air déjà connu.

capturer vos radios internet : on le fait pour vous.

Un soft "stationripper" vous permet de capturer les flux de vos radios web préférées et de sauver les chansons sur votre ordinateur. Un succès phénomenal ala bittorrent. Pas encore testé mais ne saurait tarder :o) Seulement sur Windows.

e-zine photos "brand new"

affreux paresseux, j'abuse en vous refilant un lien trouvé chez karl. Certains photographes me rappellent quelques connaissances bruxelloises et leur recherche photographique. Dès qu'ils auront quelques liens en ligne je vous en ferait part.

un job au sri-lanka pour la croix-rouge belge

Une fois n'est pas coutume, je profite de ce blog pour relayer une recherche de profil pour un job au sri-lanka. Si vous avez une expérience dans le domaine humanitaire (gestion de crise, victimologie, compétences pédagogiques, etc. etc.), il y a peut-être une opportunité pour vous à la Croix-Rouge Belge. Il faut parler le français et maîtriser l'anglais.

Contactez le : job-in [at] redcross-fr.be à l'attention de Damien Van Wynsberghe.
Objet : SL/PSYCHOSOC /01

Bonne chance à vous si vous êtes motivé :o)

mardi, mars 08, 2005

8 mars : Atomium illuminé pour Florence & Hussein

Ce soir l'atomium de bruxelles, sera illuminé. Une manifestation de soutien à Florence & Hussein est organisée de 19h00 à minuit. Si vous êtes de passage à bruxelles, n'hésitez pas à rejoindre la manifestation.

D'autres informations sur le site de soutien.

update >> un résumé de l'aventure avec le journal le soir.

Sofia & Tito : une fondation et une école

Le 9 janvier 2003, un couple d'amis disparaissait dans une catastrophe aérienne au Pérou. C'est toujours un peu cliché de le dire; mais c'était des gens brillants, drôles, entiers, sincères et vivants. Comme on en croise pas souvent. Avec le temps passé, l'émotion est toujours vive et leur absence se fait souvent sentir.



Pour le rebond et la transformation de toute cette douleur, une fondation a été créée en leur mémoire avec pour projet la construction d'une école dans le village voisin de l'accident. L'inauguration est prévue pour le mois d'avril de cette année. On peut saluer et féliciter chaleureusement toute cette énergie aussi constructive.

Nicolas le frère de Tito tient un blog. C'est bien écrit et surtout illustré. Il raconte le projet de la fondation et la construction de l'école avec une quantité de photos assez incroyables. Un de ces périples l'ont ammené sur le lieu de l'accident où les photos sont terribles. Affectivement parlant, elles m'ont secoué, noué l'estomac. Surtout quand on voit que l'avion a accroché la montagne à quelques mètres du sommet. Terrible.

Pour ceux qui auraient connu Sofia & Tito, il est possible d'aider financièrement la fondation. Les coordonnées banquaires sont affichées sur la première page du blog. A défaut un encouragement à Nicolas sera lui aussi efficace.

samedi, mars 05, 2005

RAILS mania

Pour rappel, 43things a été développé sur RAILS , un framework de développement d'application web utilisant le language ruby.

Le même qu'utilise Odéo, BaseCamp, Ta-da List et encore quelques autres applications. A l'heure où je poste ce billet, RAILS faisait la une sur Slashdot avec des discussions animées entre pythonistes & rubistes. Ce qui change un peu des dernières semaines où se sont plutôt des développeurs java qui invectivaient les fans du framework. Avec l'inévitable problème des blogs, où un avis peut facilement se trancher instantanément sans aucune analyse ou recherche d'information.

Je ne suis pas un développeur (donc je n'aurai rien a dire suivant certains ... ) mais le language ruby me séduit particulièrement. Il y a une fluidité, une simplicité et une facilité de compréhension des actions décrites que je trouve enthousiasmante. Et je peux comprendre les développeurs qui parlent d'un plaisir retrouvé à développer.

Beaucoup de développeurs qui utilisent RAILS sont sur un environnement unix de type MAC OS X. D'où certainement l'explication sur l'enthousiasme voire l'excitation dont témoignent les "fanatiques" de la plateforme. Si la question vous intéresse, plusieurs tutoriaux en ligne, ici avec FourDaysOnRails, ou ici chez O'REILLY, vous présentent les mécaniques de fonctionnement du framework. J'en ai réalisé plusieurs et je peux vous confirmer l'impression générale du coté "magique" qui apparait. Evidemment, le développement d'une application ne se fait pas en claquant des doigts. Les démos tutorielles sont des petites applications très simples. Mais les applications en production fleurissent de plus en plus.

Je parie (sans prendre de grands risques) que RAILS ouvre la voie pour des nouveaux frameworks d'applications d'entreprises sur configuration LAMP ou opensource équivalente.

Des répliques en Java 'Trails'et Python 'Subway' sont désormais en chantier. L'important est quand même de voir émerger de nouvelles approches, nouvelles méthodes de travail qui peuvent nous faciliter la vie et la mise en oeuvre d'applications web. Comme dans la vie réelle, chaque groupe se délimite en rapport à l'autre, à l'étranger. Ici chaque language ou technique crée son école et les réflexes protectionnistes agissent en automatismes. "Vade Retro". Comme partout les échanges sont l'occasion d'enrichir ou de faire évoluer chacun (communautés, personnes, ...). Les avantages de l'un ne seront jamais ceux de l'autre et bla bla bla.

Une petite remarque aussi sur 'Trac' un software opensource en python qui accompagne le mouvement. Il sert de support pour la gestion et le développement de projet software. Il se plugge sur un software de contrôle de version comme 'Subversion'. Il propose différentes vues sur le code, les listings de tickets de bugs à résoudre, un wiki pour partager un contenu entre développeurs.

Il est intéressant de noter aussi différentes pistes qui convergent dans la méthode utilisée pour promouvoir RAILS.
  • David H. Hansson, le développeur qui a inventé le framework, est un véritable évangéliste. Il participe activement aux différents outils (IRC, blog, wiki, ... ) qui oeuvrent pour le support de la communauté. En référence longtemps avant le démarrage de PHP, les frères Allaire qui ont créé coldfusion (maintenant un produit Macromedia) ont connu un succès foudroyant en concentrant leur énergie de la même manière. Le développement et le support d'une communauté. PHP, ASP ont été des émules de leur succès.
  • 37signals qui a lancé le premier projet commercial (BaseCamp, > 10.000 utilisateurs), propose un workshop qui présente leur méthodologie de travail et RAILS. Toutes leurs dates connaissent un beau succès. Ils en annoncent une au Danemark. Leur approche est doublement bénéfique : ils assurent une promotion efficace de leur logiciel auprès de leurs clients types. Et RAILS bénéficie d'une belle présentation auprès des développeurs. 37signals agit comme un connecteur. Leur service 'Ta-Da List' est leur vitrine promotionnelle de BaseCamp. Elle connait aussi un vif succès.
  • Les blogs des développeurs qui lancent les premiers projets opensourcés sur RAILS détaillent de nombreux aspects techniques sur les modules qu'ils ont résolus (connexion sur telle base de données, module de paiement électronique, création de documents pdf, ...). Une sorte de maven qui renforcent le support du projet.
Le mix qui compose cette communauté génère son enthousiasme et décuple son énergie. Elle est la meilleure voie de sa réussite. Je salue cette intelligence collective d'un chapeau bien bas.

43Things & Amazon

Le journal Salon.com a mené une petite enquête sur la start-up 43things.

Pour rappel ou présentation, 43things est un projet social où les participants listent les choses qu'ils souhaitent faire dans leur vie (apprendre l'anglais, être plus sociable, faire de la plongée sous-marine, ... enfin tout ce qui peut passer par nos envies). L'aspect social permet de trier toutes ces envies et de croiser des profils de personnes qui ont les mêmes envies. Le tout basé sur les "folksonomies", un classement du contenu basé sur les mots clés utilisés par les utilisateurs (en opposition à "taxonomies" où les structures de classements sont imposées par différents concepts (linguistiques, sémantiques, professionnels, ...)).

Quoi de plus naturel pour une entreprise qui vend de tout ... de se rapprocher d'un espace où les utilisateurs expriment tous leurs désirs. Loin de moi l'idée de satisfaire toutes les pulsions ou les désirs par un shopping intempestif. Mais le lien est vite trouvé et l'équation facile à poser.

Donc pour résumer, Salon.com s'est posé la question de savoir si Amazon ne se cachait pas derrière 43things. Plusieurs développeurs du projet ont travaillé chez Amazon. La piste semblait facile. Je vous laisse lire l'ensemble des détails. Il semblerait que le lien existe bel et bien.

Pour Florence & Hussein

Les initiatives continuent, beaucoup de gens sont toujours mobilisés. Libé parle de ce qui se passe ici à Bruxelles, en centrant une action qui aura lieu mardi 8 mars à l'atomium, symbole de bruxelles érigé lors de l'expo universelle de 58.

vendredi, mars 04, 2005

Robocop ou Terminator? pffffffffff eux c'est de la rigolade

L'actu des blogs et de mes lectures rebondissent sur le sujet "des robots de type humanoide". Le genre de ceux que l'on a vu et revu en science-fiction. Nous n'en sommes qu'aux balbutiements mais ils seront là plus rapidement que ne le dit.

Comme notre capacité de destruction est sans limite [et c'est bien là que réside le stuut], différents laboratoires se penchent sur la question. Ici à Delft avec une article détaillée sur la vie artificielle ou encore ici en Afrique du Sud(fiction).

On essaie de nous rassurer en parlant de robots-casques-bleus (pro-peace) ou de robots controllés par des humains; mais ce n'est qu'une hypocrisie de façade. Si un robot est capable d'identifier une forme humaine et de la suivre. Pourquoi ne pas lui demander de faire le "sale" boulot? Si c'est un humain qui décide, je revois d'ici la vidéo qui a circulé au début de la 2° guerre en Irak, où on entendait distinctement 2 ou 3 voix américaines qui identifiaient des personnes sortant d'un camion. Elles étaient ensuite copieusement arrosées (déchiquetées) au gros calibre. Le coté "jeux vidéo" réel de la scène était le plus choquant. Tout est dématérialisé, sans valeur, sans miroir d'humanité donc plus facile à détruire.

Admettons que des humains pilotent ces robots comme dans des lan-parties (c'est en fait et surtout une excuse facile pour passer à leur adoption sans remise en question). Cela ne durera qu'un temps. La productivité des robots est toujours supérieure à l'humain (temps, vitesse d'execution, cout de maintenance/réparation et surtout la retraite/soins de santé). Donc il ne faut aucune imagination pour s'attendre à voir débarquer des gardes "prétoriennes" d'un genre nouveau d'ici dix à quinze ans. Brrrrrr frisson mortel garanti!

Au prétexte de sauver des vies (celle de son camp), tout est bon pour justifier le pretexte de déstruction du plus faible, aussi diabolique soit-il présenté. Quels phantasmes jouissifs (leur puissance absolue) poussent ces fanatiques pour motiver (excuser) sans cesse leurs innovations sans que le débat ne soit porté sur la place publique.

jeudi, mars 03, 2005

Vu du ciel

Monté par la nasa ces images sont assez incroyables. Un iceberg détaché de la banquise qui rentre en collision avec elle.

OSE LA DOSE

C'est l'histoire de la grande phrase qui monte qui monte qui monte qui monte qui monte qui monte qui immonte qui monte qui monte qui monte qui remonte qui monte qui monte qui monte qui monte qui monte qui surmonte qui monte qui démonte qui monte qui monte qui monte qui émmonte qui monte qui monte qui ammonte qui promonte qui monte qui monte qui monte qui monte et qui monte

et puis qui

T
O
M
B
E
.


Aï. Bon tout ça c'est à cause de la tchat avec françois. ;o

Je sais j'abuse mais c'est la dernière fois


Le site des voisins directs et de jour de MisterMong, rien à voir avec ceci dessus mais pas grave

mercredi, mars 02, 2005

Malaise dans la civilisation


On ne peut se défendre de l'impression que les hommes se trompent généralement
dans leurs évaluations.

Tandis qu'ils s'efforcent d'acquérir à leur profit la jouissance, le succès ou la richesse, ou qu'ils les admirent chez autrui, ils sous-estiment en revanche les vraies valeurs de la vie.

Mais sitôt qu'on porte un jugement d'un ordre aussi général, on s'expose au danger d'oublier la grande diversité que présentent les êtres et les âmes. Une époque peut ne pas se refuser à honorer de grands hommes, bien que leur célébrité soit due à des qualités et des oeuvres totalement étrangères aux objectifs et aux idéals de la masse.

On admettra volontiers, toutefois, que seule une minorité sait les reconnaître, alors que la grande majorité les ignore.

Mais, étant donné que les pensées des hommes ne s'accordent pas avec leurs actes, en raison au surplus de la multiplicité de leurs désirs instinctifs, les choses ne sauraient être aussi simples ...


Lire la suite ici en 62 pages.

Le créateur du macintosh s'est fait la belle

Jef Raskin l'inventeur du macintosh chez Apple est décédé ce 28 février 2005.



Il avait intégré et/ou développé plusieurs concepts clés comme le fameux "cliquer-tirer " (click-n-drag) (d'autres parlent de drag-n-drop).

Plusieurs sites parlent de sa carrière, ici , ici, ou encore ici.

Une des rares personnes à avoir (eu) autant d'influence par ses conceptions sur notre rapport aux machines et quelque part sur notre façon de penser (représenter, structurer, agir, ... le tout finit bien par influencer la façon dont nous pensons).

mardi, mars 01, 2005

zêtes des potes

ÉCOLOGIE ET CAISSE DE L'ÉTAT

Il semblerait que rouler en feux de croisement (codes) entraîne une
consommation électrique de 250 Watts, celle-ci générerait une
surconsommation moyenne de 0,2 litres au 100 Km.
Comme il y a environ 30 millions de véhicules en France,
roulant en moyenne 13 000 km par an, dans ce cas:
Ils consommeraient 0,2 litres de plus aux 100 km avec les feux
de croisement allumés.
Cela fait 858 millions de litres de carburant, à 1,10 Euro le litre,
en moyenne sur lesquels l'état ponctionne 80% de taxes,
on obtient une rentrée fiscale de 686 millions d'Euros.
Pas mal, non? Eh oui !!
Chercher l'erreur sur le plan des économies d'énergies fossiles.
Est-ce vraiment pour la sécurité routière ?
Qui sont les pigeons (voyageurs) ?
Et l'environnement la-dedans ?
Que font Gr.. Pea.. et le ministère de l'environnement
et les autres organisations écolos?

Ceci n'est pas un SPAM,
mais si vous avez envie de le faire passer à des potes;-))))


Liste de diffusion grosse.fatigue
Pour se désinscrire :
mailto:grosse.fatigue-request@ml.free.fr

Powered by Blogger

Lafraise.com, éditeur de bien jolis T-shirts.