dingo!

lundi, juin 13, 2005

Francoiz Breut avec Alain Bashung

Le 24 juin prochain, Francoiz Breut sera à la cité de la musique à Paris pour une des soirées d'un cycle consacré à Alain Bashung.

Depuis Gaby en 1980, Bashung ne cesse de surprendre, d’emprunter des chemins de traverse, qu’il parcourt avec sa voix sombre, ténébreuse, servie par des textes qui malmènent poétiquement la langue. De retraite imprévue en retour inédit, multipliant les expériences (ses spectacles se sont peuplés des images de la vidéaste Dominique Gonzalez-Foerster, et il a récemment enregistré, avec Chloé Mons, le Cantique des cantiques, qu’il dit dans la traduction originale de l’écrivain et poète Olivier Cadiot), Bashung continue, au milieu des guitares corrosives et astringentes, d’honorer cette sorte de devise énoncée dans Osez Joséphine, son tube de 1991 : «marcher sur l’eau/éviter les péages…»


Francoiz Breut, c'est un peu de PJ Harvey même si cela n'a absolument rien à voir, ni à avoir.

Yeaah, That's rock-n-roll baby, hein Palm?

3 Comments:

Blogger alain said...

I think it's rather "chanson fwanssaize " between two slices of rock...

5:45 PM  
Blogger Poppy said...

C'est là que j'l'aime Palm, incisif, net et précis ... pas comme moi qui reste toujours dans l'approxima-stassion. :o)

Enfin, Françoizz elle m'aurait vraiment fait craquer dans une version rock ... la chanson françaizz actuelle elle manque de Q, d'appeal, d'energie et de souffle.

Chacun ses (dé)gouts dans la nature, après tout, non?

5:12 PM  
Blogger Mister Mong said...

aaah! les genoux et les couleuvres ...
on doit pas avoir les mêmes couleurs en fait ...
on est tous des Daltoniens ... des espèce de petits malfrats de BD wè

7:54 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home

Powered by Blogger

Lafraise.com, éditeur de bien jolis T-shirts.